Le week-end dernier, les maires de Le Palais et Bangor ont présenté chacun à un jour d’intervalle leurs traditionnels vœux à la population. En forme de dernier bilan dans le cas de Frédéric Le Gars, et d’ébauche de ce qui pourrait être un futur programme dans le cas d’Annaïck Huchet, ces cérémonies ont été autant l’occasion de rappeler les liens humains noués au fil des années que d’afficher des prises de position politiques.

Ouvrant le bal des cérémonies samedi dernier, Frédéric Le Gars, maire de Le Palais, a d’entrée rappelé ce qui a été un de ses principaux chevaux de bataille depuis son premier mandat : l’idée d’une fusion des 4 communes. Pourtant, à la veille de terminer son second mandat, au terme duquel il ne se représentera pas, ce ne sont pas les avancées dans ce sens que le maire de Le Palais et président de la CCBI a voulu évoquer.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !