Venue du monde de l’équitation, Mélissa Casters, qui a par ailleurs beaucoup pratiqué le surf et la course à pied, est progressivement arrivée à la conclusion que le sport ne devait pas être enfermé dans la case « activité de loisirs ». Grâce à des programmes développés par l’Agence régionale de santé (ARS), elle lance aujourd’hui des cours adaptés à des personnes atteintes de maladies.

Dans son ancien travail de monitrice d’équitation au club Le Poney Bleu, où elle exerce encore en saison, Mélissa Casters avait déjà fait une première rencontre avec un public demandant une attention toute particulière : détenus en fin de peine, adultes handicapés du FAM, ou encore enfants de la classe d’intégration scolaire un temps mise en place par l’association Entre dans la ronde ;

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !