Hier, jeudi 28 mai, le conseil municipal de Le Palais s’est réuni à huis clos pour élire le maire et ses adjoints. Dans la foulée, un point presse a ensuite été organisé à 19h, au Réduit B, où le nouveau maire, Thibault Grollemund, a prononcé un discours. Concernant les indemnités de fonction des élus, elles seront votées lors d’un nouveau conseil municipal, le 4 juin.

Le nouveau maire et ses 5 adjoints ont reçu leur écharpe:

Thibault Grollemund, le nouveau maire de Le Palais et ancien premier adjoint de Frédéric Le Gars, pose ici avec Bernard Portugal, le directeur général des services de la mairie, qui partira à la retraite début juillet et accueillera dans les jours qui viennent sa remplaçante, Karine Stocco.

Jean-Luc Guennec, 63 ans, qui était adjoint aux travaux et au port de l’ancien maire, devient 1er adjoint en charge du port et du commerce de proximité. Jean-Luc Guennec est un ancien responsable de restauration en retraite, notamment connu pour son engagement bénévole au sein du club de tennis.

Martine Collin (à droite sur la photo), 64 ans, a été adjointe aux affaires scolaires, sociales, aux sports et à la vie associative de Frédéric Le Gars. Aujourd’hui retraitée, elle a exercé la profession d’infirmière à l’hôpital de Belle-Ile-en-mer, ex Yves Lanco. Elle devient 2e adjointe en charge de la jeunesse, des affaires scolaires, de l’environnement, de la citoyenneté et du personnel.

Ludovic Huchet, 51 ans, exerce la profession d’artisan commerçant garagiste. Ancien conseiller municipal dans l’équipe de Frédéric Le Gars à partir de 2014, il devient 3e adjoint en charge des travaux et du sport. Il s’est beaucoup impliqué dans l’association de jumelage entre Le Palais et la commune de montagne de Font-Romeu (dans le département des Pyrénées-Orientales).

Sylvie Pichot (à droite sur la photo), 58 ans, Kinésithérapeute, est nouvelle arrivante dans la vie municipale. Elle a participé à l’association Solidarité insulaire face au cancer et est bénévole dans l’association Solidarité aide aux devoirs. Elle devient 4e adjointe, aux affaires sociales, aux aînés et à l’habitat.

Pierre Paul Aubertin, 65 ans, est ancien responsable de port à la retraite. Aujourd’hui professionnel de l’hébergement, il est président de l’Office de tourisme devenu EPIC en octobre dernier. Absent des anciennes équipes municipales, il devient 5e adjoint chargé de l’urbanisme et des finances.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    Extraits du discours du nouveau maire, Thibault Grollemund (voir l’intégralité sur Belle-Ile TV):

“Cette période inconnue auparavant est riche d’enseignements. Elle nous dit combien finalement nos sociétés sont fragiles mais aussi combien parfois l’indispensable est à proximité. Si la solidarité à fonctionné de manière généreuse au moment de la veille solidaire, il faut qu’elle perdure dans les temps futurs, pour l’humain d’abord, mais aussi pour soutenir économiquement notre tissu d’entreprises, de commerces, d’artisanat, de producteurs… pour nos emplois”.

“Cela peut aussi nous interroger sur les transports maritimes, qui finalement guident notre destinée, Réfléchir à notre propre destin est pertinent et indispensable”.

“Et puis il faut regarder plus loin. Tenir compte de tout cela finalement pour orienter nos choix politiques. Si la question écologique fait sens aujourd’hui plus que jamais, elle doit se concrétiser par davantage d’autonomie pour notre territoire. Produire plus local, consommer plus local, créer davantage d’emplois durables, être guidés par notre territoire qui dispose d’atouts majeurs mais qui parfois trouve des freins à échelles multiples. L’idée de faire de notre commune, notre île, un laboratoire d’expérimentation, d’indépendance alimentaire, énergétique, de transport… n’est-ce pas le moment de placer le curseur vers ce cap ?

En tout, l’opposition sera représentée par 5 conseillers:

Suite au renoncement de Laure Gallen et de Joël Thuillier, qui étaient 1er et 2e dans l’ordre de la liste La démocratie c’est vous!, les 3 conseillers élus sont: Noémie Soulier, 31 ans, gérante d’une crêperie (licence lettres modernes, métiers du livre) ; Karol Kirchner, 53 ans, artisan polyvalent (10 ans d’audit comptable KPMG Paris) ; Noëlle Schlumberger, 48 ans, gérante du Bisap (psychologue spécialisée RH).

Pour la liste Un nouvel Elan pour Le Palais, sont élus: Patrick Lepelletier Boisseau (tête de liste), 67 ans, retraité de la marine marchande, adjoint au port de 2008 à 2014, conseiller; Soazig Lanco, 65 ans, retraitée, éducatrice spécialisée.